« Notre commune mérite mieux que d’être une cité-dortoir. »

Nous habitons Treillières depuis 2015. Ma fille de 7 ans y vit sa scolarité, et nous y suivons chacun nos activités sportives. Je soutiens différentes associations, suis syndiquée et m’investis en tant que représentante des parents de l’école Joseph Fraud.

Ces dernières années, nous avons vu la ville se transformer sans vraiment se soucier des besoins de ses habitants, ni des nécessités environnementales.

Notre commune mérite mieux que d’être une cité-dortoir. Elle a du potentiel et pourrait faire partie des villes novatrices dans les domaines de l’urbanisme, l’action sociale, l’éducation ou encore la création d’une régie communale agricole, tout en respectant des exigences environnementales et en impliquant les Treilliérains.

Découvrez toute notre équipe…