« J’ai à cœur que la culture soit un vecteur de liens et d’ouverture pour tous. »

Citadine et nantaise, nous nous sommes installés dans le Bourg en septembre dernier. Très vite, Treillières nous est apparue comme une ville hors du temps, n’ayant suivi aucune des dynamiques écologique, énergétique, insufflées par Nantes et sa métropole.

Travaillant dans le secteur culturel auprès de différents publics – amateurs, confirmés, porteurs de handicap -, j’ai à cœur que la culture soit un vecteur de liens et d’ouverture pour tous. J’ai envie de soutenir les initiatives de tiers-lieu, coworking, café associatif et culturel et travailler sur des partenariats avec les artistes régionaux.

Auprès d’Emmanuel Renoux et de son équipe Nouvel R, j’ai rencontré des femmes et des hommes de tout horizon, bienveillants, au franc-parler, assumant leurs doutes et questionnements sur le devenir de Treillières.

Avec eux et comme eux, j’ai une furieuse envie d’agir pour le bien commun.

Découvrez toute notre équipe…