Deux véloroutes vers les communes limitrophes

Rejoindre rapidement et en sécurité Nantes et La Chapelle-sur-Erdre

Le futur schéma cyclable de Treillières que Nouvel R porte facilitera les déplacements quotidiens à vélo. Les aménagements en faveur des circulations douces sont une priorité et devront répondre à différents besoins : loisir, utilitaire, professionnel…

La création de véloroutes vise à connecter Treillières avec les communes limitrophes. Ces grands axes cyclables participeront à l’augmentation de la sécurité des cyclistes et contribueront à diminuer l’utilisation de la voiture. Nous concentrerons, dans un premier temps, ces aménagements sur deux axes structurants :

  • Axe Muzon – La Chapelle-sur-Erdre : l’ancienne voie ferrée sera aménagée pour devenir une voie verte sécurisée et praticable toute l’année. Elle connectera Muzon, à l’ouest de la commune, au bourg où se trouvent les principales commodités. Vers l’est, elle rejoindra le réseau cyclable de La Chapelle-sur-Erdre dont la vélodyssée EV1 (Blain-Nantes) et le Tram-Train qui permet d’atteindre le centre de Nantes.
  • Axe La Ménardais – Nantes : la création d’une véloroute reliant le village de la Ménardais, connectée au bourg, à Nantes est aujourd’hui indispensable. Cet aménagement sécurisera les trajets en vélo jusqu’au réseau cyclable nantais et aux transports en commun (bus, tram ligne 2).

Des véloroutes sécurisées encourageront la pratique du vélo pour rejoindre Nantes et les lieux de travail pour un grand nombre de Treilliérains. Elles contribueront progressivement à contenir le nombre de déplacements en voiture individuelle et auront un impact positif sur nos émissions collectives de gaz à effet de serre. Ces modes de déplacements doux, efficaces et écologiques, reliant lieux de vie et bureaux, sont déjà une réalité dans de nombreuses métropoles comme Amsterdam ou Copenhague.

Au niveau de la CCEG*, nous demanderons à ce que soit assurée la maitrise d’ouvrage ou conduite la réfection de la voie verte (ancienne voie SNCF) en véloroute. Nous agirons pour que les aménagements, les travaux et la mise aux normes (sécurité) des croisements avec la voirie automobile soient réalisés rapidement afin de permettre à chacun depuis le bourg et chaque village de rejoindre la Chapelle-sur-Erdre : des itinéraires doux de rabattement via les chemins communaux permettront de rallier cette véloroute pour se déplacer vite ou flâner en toute sécurité.

Nous demanderons également le soutien pour la création d’une seconde véloroute entre la Ménardais et Nantes.

 

* CCEG : Communauté de Communes d’Erdre et Gesvres