Étude d’un échangeur sur la 4 voies

Prendre une décision juste et efficace

Une étude transparente et en concertation sur un échangeur au lieu-dit « Les Fosses »

La croissance démographique de Treillières, mais aussi des communes limitrophes, entraîne une saturation de l’axe routier Treillières – Nantes aux heures de pointe. Cette évolution du trafic routier réveille un ancien projet qui est l’aménagement d’un échangeur sur la 4 voies au niveau du lieu-dit « Les Fosses », entre le bourg et Muzon. Ce projet modifierait le schéma de circulation au nord de Treillières et provoquerait un report de circulation dans certains secteurs qu’il est indispensable d’anticiper en terme d’adaptation des infrastructures (élargissement de routes, sécurisation des croisements) et d’acceptabilité par la population. De plus, un tel projet implique les compétences de nombreuses collectivités (commune, communauté de communes, département, région et État) sans qui, aucune décision ne peut être validée. Pour prendre une décision juste et efficace sur un projet aussi structurant, les étapes en amont du projet doivent être respectées (étude du périmètre de l’infrastructure, coût/bénéfice, impact environnemental…) et tous les acteurs doivent être associés, dont la population.

Nouvel R s’engage au niveau communal à conduire une concertation avec la population pour garantir une bonne information sur ce projet et recueillir les demandes et craintes de chacun.

Au sein de la CCEG*, nous souhaitons que soit réalisée une étude transparente et concertée sur la pertinence (avantages, inconvénients) de l’ouverture de la 4 voies Nantes-Rennes (RN 137) aux Fosses (ou ailleurs) : diagnostic, enjeux, préconisation, proposition de scénarios, chiffrage, calendrier.

 

* CCEG : Communauté de Communes d’Erdre et Gesvres