La tranquillité publique assurée

Conserver le plaisir de vivre ici en paix

Les conditions de vie auxquelles nous aspirons légitimement comprennent non seulement la sérénité, mais également la sécurité. Si quelques individus suffisent à dégrader notre sentiment de paix et notre plaisir de vivre ici Nouvel R, travaillera pour retrouver des conditions de vie normales et agréables en :

  • en ayant du personnel qualifié en nombre adapté : nous recruterons un agent municipal pour assurer une présence et un dialogue. Il interviendra également afin de faire cesser les actes d’incivilité, voire de mise en danger aux abords des salles de sports et autres équipements publics. Ce personnel formé sera présent sur tous les horaires au cours desquels vous et vos enfants pratiquez vos activités, y compris le soir et le week-end,
  • en améliorant l’usage des caméras : compte-rendus transparents réguliers de la vidéosurveillance après analyse de leur utilisation avec les autorités. Un redéploiement à nombre constant est d’ores et déjà envisagé pour accroître l’efficacité de cet outil,
  • en instaurant une politique juste et équilibrée de prévention/répression de la police municipale,
  • en établissant une nouvelle coopération avec les services de la gendarmerie, les établissements scolaires, le CCAS, mais aussi avec les associations sportives et culturelles. Si la sécurité est bien l’affaire de chacun, le rôle de la commune et de sa police municipale doit redevenir central pour engager des actions préventives. La gendarmerie nous accompagnera dans cette démarche qui profitera aussi aux villages et aux commerçants en dehors des heures où les salles de sport sont utilisées.
  • en mettant en place une instance de prévention des conduites à risques.

La présence humaine est pour nous le premier facteur de sécurité. Nous savons que la tâche est conséquente : les actes d’incivilités comme les dépôts sauvages d’ordures et de déblais sont intolérables. Nous les réprimerons à chaque fois que cela sera possible.

Au niveau de la CCEG*, nous engagerons une réflexion sur l’embauche de personnel au sein d’une police mutualisée ou en matière d’aide pour les polices municipales. En effet, la loi adoptée en fin d’année le permet et les besoins de la CCEG existent.

 

* CCEG : Communauté de Communes d’Erdre et Gesvres